Mikel Arteta: « Les stars d’Arsenal sont aussi blessées que les fans; s’il vous plait, restez à nos côtés! »

Par défaut

Arsenal v Fulham - Premier LeagueLe milieu de terrain espagnol s’est livré sur les déboires de son club dans une interview exclusive pour le Mirror.

« Contre Swansea, on a touché le fond. Les joueurs sont contrariés et énervés, ils veulent et demandent plus d’entrainement pour travailler encore plus dur afin de rétablir la situation. »

Mikel Arteta a révélé la blessure profonde dans le vestiaire d’Arsenal alors qu’ils traversent la plus grosse crise depuis l’arrivée d’Arsène Wenger.

Arteta a aussi assuré qu’il y aura une « grosse réaction » contre West Brom après avoir effectué une longue recherche d’une âme au sein de l’équipe qui est une des raisons de la pire entame de saison en Premier League d’Arsenal.

Le milieu d’Arsenal, 30 ans, dit que les joueurs ont demandé à travailler encore plus à l’entrainement et à passer plus de temps au QG de Hertfordshire pour faire des analyses vidéo de leurs matches. Il admet qu’ils le doivent bien aux fans.

Une blessure qui fait mal

Mais Arteta explique que la déception et la douleur qui rongent les visages des joueurs prouvent que l’équipe a la bonne mentalité et la détermination pour renverser la vapeur dans cette campagne.

« Les collègues sont blessés , énervés et ne sont pas contents d’eux. Je pense que c’est une bonne chose. Ce n’est pas comme si les gars s’en fichaient, ils savent ce qu’ils ont à faire. A Arsenal, vous avez un groupe de joueurs qui veulent se donner à 100% et ça rend les choses plus faciles. Je le vois constamment dans le vestiaire. Toujours même! Nous avons regardé des vidéos en boucle des matches, analysant ce que nous n’avons pas bien fait. Tout le monde s’implique, sans exception.Ça ne date pas que depuis cette semaine, ça a commencé bien avant. »

« Samedi dernier, nous avons probablement touché le fond. Nous n’avions pas gagné les matches d’avant et c’était déjà décevant. Nous étions sur une série sans connaitre de défaite mais n’avions pas gagné non plus. On se doit de se remettre en question mais aussi de garder un œil sur les temps de récupération. Le plus important reste l’attitude des joueurs, comment ils organisent leur travail mais aussi savoir prendre ses responsabilités. Nous devons gagner des matches, peu importe la manière. Les joueurs veulent rectifier la situation. Je m’attends à une grosse réaction. Je sais qu’on en aura une de la part des joueurs. »

Arteta admet que la défaite face à Swansea le week-end dernier a vu les joueurs d’Arsenal atteindre le point le plus bas.

Ils ont été hués après le coup de sifflet final et le coach Arsène Wenger a admis que le facteur « peur » a affecté le moral des troupes après ce résultat négatif à domicile.

Mais Arteta insiste sur le fait qu’on ne peut pas en vouloir aux fans car c’est aux joueurs de renverser la situation et leur donner matière à donner des encouragements.

« Nous devons bien commencer, tendre la main à la foule et leur donner des actions à applaudir. Ca nous portera et c’est très important » dit Arteta

Se remettre en question

« Avoir la foule derrière soi est nécessaire mais nous ne pouvons espérer d’eux qu’ils nous soutiennent si nous ne leur donnons pas quelque chose à regarder. Ça doit d’abord venir de nous. Si nous leur donnons ne serait-ce qu’un peu alors je suis sûr qu’ils seront à 100% derrière nous. Ce sont des super fans! Ces dernières semaines ont été dures. Ce n’est pas ce que nous souhaitons. Nous aurions dû gagner certains matches mais la différence de points en championnat n’est pas énorme. Nous savons que nous n’avons pas été constants et que nous aurions dû l’être et bien sûr, on en paye les pots cassés. On se doit d’être régulier à domicile car il est très difficile désormais d’aller gagner à l’extérieur de nos jours. Nous sentons bien que les fans sont déçus car ils s’attendent à mieux. On doit renverser la tendance rapidement parce que nous avons une bonne période de Noël ou nous pouvons créer une atmosphère différente, tout le monde est plus joyeux pendant les vacances et il y a beaucoup de matches. Nous devons enchainer des bonnes prestations, changer de perspective pour le futur et c’est ce que nous tachons de faire en ce moment. »

« Moi-même, je passe beaucoup de temps à analyser les matches. J’ai regardé le match contre Swansea et la confiance que nous devions avoir pour gagner n’y était pas. Nous devons changer tout ça. Nous devons nous rendre compte qu’on a une bonne équipe, nous avons de bons joueurs et nous devons faire de l’Emirates un antre difficile à pénétrer. J’ai des responsabilités, nous avons tous des responsabilités. Nous tacherons d’aider les jeunes joueurs mais, croyez-moi, tout le monde se sent concerné. Vous pouvez le voir dans les yeux des joueurs. Nous avons touché le fond contre Swansea car nous pensions pouvoir saisir une opportunité: le premier de nos deux matches à domicile et la possibilité de commencer une bonne série jusque Noël. »

Arteta admet qu’il a  lui-même été durement touché. Selon lui, il traverse une période difficile, Wenger l’a laissé lui et plusieurs de ses coéquipiers au repos pour leur permettre de prendre une pause plutôt que d’aller à Athènes pour le match de Ligue des Champions contre l’ Olympiakos [qui se solda par une autre défaite].

Mais Arteta dit que la fatigue ne doit pas être une excuse et qu’Arsenal finira sa saison de belle manière.Ses attentes personnelles restent ambitieuses, bien qu’il pense que le championnat soit plus difficile que jamais.

« Est-ce que ça m’affecte? Demandez donc à ma femme! Je suis très frustré. J’aime mon travail, je veux toujours bien faire et quand ça ne va pas bien, ça m’affecte dans mon quotidien » dit-il. «Les gens disent que c’est la fatigue. Ce n’est pas vrai. J’ai regardé mes stats contre Swansea et je devais en faire plus que durant n’importe quel autre match cette saison. Ce n’est pas que de la fatigue, çela peut-être de la fatigue mentale, du stress et tout le monde est un peu sur les rotules.  Nous avons vraiment tout pour réussir ici. Nous savons pertinemment que nous pouvons mieux faire, c’est pour ça que c’est frustrant. Vous pouvez toujours ajouter de la qualité à n’importe quelle équipe. D’autres joueurs peuvent faire la différence, amener cette étincelle et ils le feront s’ils sentent qu’ils doivent le faire.Ce n’est pas à nous de décider mais nous sommes sûrs que le club fera le nécessaire pour prendre les bonnes décisions. »

Un championnat différent

« J’ai remarqué que le niveau du championnat a augmenté énormément. Il y a des résultats fous chaque semaine. Physiquement, chaque équipe est prête et chaque match est coriace. L’écart entre le haut et le bas du classement s’est réduit. Les autres équipes se sont améliorées. Prenez le match Reading-Manchester United: Une folie! Cela nous est arrivé aussi. A Manchester City, aux Spurs également. Aucune équipe ne gagne 5 ou 6 fois d’affilés et ça montre la difficulté. »

« Si vous analysez la saison précédente, en Février, nous jouions les Spurs. Nous étions 12 points derrière et nous avons quand même fini devant eux. Il reste encore 6 mois et on se doit d’y croire jusqu’au bout. Si tu veux prouver que tu es un grand joueur au milieu d’une grand équipe, tu te dois de réagir. Voilà ce qu’il nous faut maintenant! »

« Je suis venu à Arsenal car je voulais jouer la Ligue des Champions pour pouvoir jouer contre les plus grands clubs et pour gagner de grands trophées. Si vous regardez la structure du club, c’est incroyable. Chaque joueur ici vous dira la même chose. Nous devons réduire l’écart entre nous et le haut. Il y en a un mais il ne tient qu’à nous de le réduire. Par exemple, nous irons à Bradford mardi [en Capital One Cup]; si nous gagnions, nous sommes en demi-finale. Nous sommes en phase finale de la Ligue des Champions. Nous sommes à 5 points de la quatrième place. Elle n’est pas si loin! La première place est loin désormais et pour être honnête, je pense que ce sera difficile. Mais il reste encore beaucoup de choses pour nous: la FA Cup, la Capital One Cup et la Ligue des Champions. »

« Nous devons être prêts maintenant et donner le meilleur de nous-mêmes, que le résultat soit bon ou pas. C’est l’attitude que vous devez adopter si vous voulez faire partie des meilleurs. »

#Alex (via Mirror.co.uk)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s