Compte-rendu d’Arsenal 2-0 Montpellier HSC (5ème journée de Champion’s League)

Par défaut

Un Arsenal à deux visages

L’Emirates Stadium accueillait ce soir la rencontre Arsenal-Montpellier HSC pour le compte de la 5ème journée de la phase de poule de Ligue des Champions.

Le début de match tout feu tout flamme laissait présager un beau spectacle.

Les situations chaudes s’enchaînaient, d’un côté comme de l’autre, mais aucunes des deux équipes n’arrivaient à dominer sur le jeu.

Tour à tour, Koscielny avec une tête sur la barre, et Mounier après un duel raté avec Szczesny pouvaient regretter de ne pas donner l’avantage à leur équipe. Et puis, plus rien jusqu’à la pause.

Il ne fallait pas laisser tomber ce match à la mi-temps.

Dés le début de la deuxième période, Arsenal a pris le match à son compte. De l’intensité dans les duels, un peu plus d’envie, et surtout un Giroud des grands soirs ont amené les gunners vers le succès.

Après un des nombreux débordements de Vermaelen sur son aile gauche, et un centre que Giroud a pu redresser sur Wilshere, ce fut l’ouverture du score. D’une petite balle lobée, le prodige a pu marquer et libérer l’Emirates.

Le plus dur était fait tant on voyait mal comment les joueurs de Montpellier pouvaient inquiéter la défense londonienne ce soir, hormis sur des frappes lointaines. Au milieu, le trio Arteta-Wilshere-Cazorla prenait le match à leur compte, et cela s’en ressentait.

Sur un ballon anodin récupéré par Oxlade-Chamberlain sur l’aile droite, puis à la suite d’un subtil une-deux entre Podolski et Giroud, l’Allemand a marqué le but du break d’une somptueuse reprise de volée, laissant Jourdren sur place.

Menant 2-0, les Gunners ont ensuite géré la fin du match, certainement en vue des échéances à venir.

Feuille de match

Arsenal 2–0 Montpellier à Emirates Stadium (affluence : 59760)

Buts : Wilshere (49e), Podolski (63e) pour Arsenal

Avertissements : Cazorla (39e), Giroud (52e), Koscielny (76e) pour Arsenal : Bedimo (65e), Deplagne (83e) pour Montpellier

Arsenal : Szczesny – Sagna Mertesacker Koscielny Vermaelen – Arteta Wilshere, Cazorla (Coquelin, 84e) – Oxlade-Chamberlain (Ramsey, 69e), Giroud (Gervinho, 85e), Podolski. Entr : A.Wenger

Montpellier : Jourdren – Deplagne, Congré, El Kaoutari, Bedimo – Yanga-Mbiwa, Estrada (Marveaux, 80e), Belhanda – Cabella (Herrera, 69e), Charbonnier (Martin, 69e), Mounier. Entr: R.Girard

Les chiffres du match

Possession de balle : Arsenal 54% – Montpellier 46%
Tirs (tirs cadrés) : Arsenal 11 (7) – Montpellier 11 (5)
Hors-jeux : Arsenal 3 – Montpellier 7
Fautes : Arsenal 17 – Montpellier 13
Corners : Arsenal 7 – Montpellier 3
Passes réusies : Arsenal 85% – Montpellier 82%
Duels aériens gagnés : Arsenal 81% – Montpellier 19%
Arrêts : Arsenal 2 – Montpellier 7

Notes des joueurs

Szczesny (6,5) : Le Polonais n’a pas eu beaucoup de travail dans ce match ci ce n’est une superbe sortie dans les pieds de Mounier en début de match. Tout cela grâce à de très bons défenseurs ce soir.

Sagna (7) : Le roc est de retour. Il n’a pas arrêté du match alternant bonnes montées et rugueuses interventions défensives. A noter que ces centres deviennent de plus en plus efficaces.

Mertesacker (7,5) : L’Allemand devient un monstre de match en match. Toujours bien placé, présent dans les duels et apportant de plus en plus offensivement, il s’impose en défense centrale.

Koscielny (7) : Sa complémentarité avec Mertesacker va donner un casse-tête à Wenger lorsque Gibbs retrouvera le top de sa forme. Dur sur l’homme et très efficace offensivement, il revient à son top niveau.

Vermaelen (7) : Malgré un poste qui n’est pas le sien, il a était utile dans le couloir gauche. Ses montées puissantes ont permis l’ouverture du score grâce à un bon centre du droit.

Arteta (7,5) : Le métronome du milieu de terrain a une nouvelle fois tenu son rôle. De plus, il a mis de l’impact dans son jeu, ce qui lui a permis de récupérer un grand nombre de ballons.

Wilshere (7) : Le chouchou de l’Emirates a mis fin à près de deux ans sans marquer. Ce n’est certes pas son rôle mais ça fait du bien de le voir marquer. Il a cependant eu un déchet inhabituel dans ses passes ce soir.

Cazorla (7) : Le lutin espagnol a tenu son rang. Précieux dans l’entrejeu, il a fait preuve de malice pour stopper quelques offensives montpelliéraine grâce à des fautes intelligentes.

Oxlade-Chamberlain (6,5) : The Ox n’a pas été à son niveau tout au long de la rencontre. Peu en réussite dans ses choix, il a quand même dynamiser l’attaque, en faisant parler sa puissance, notamment sur le second but.

Podolski (7) : Poldi a fait du Poldi. Invisible en première mi-temps, il a mis l’une de ses seules occasions du match. Et de quelle manière. Il rentre encore cependant trop dans l’axe.

Giroud (7,5) : L’avant-centre français est intenable en ce moment. Auteur d’une première période difficile, il a gagné un nombre incalculable de duels aériens en seconde période. Deux passes décisives pour lui ce soir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s