Arsenal 5-2 Tottenham (12ème journée de Premier League)

Par défaut

 

Une manita et puis s’en va

Arsenal recevait cet après-midi Tottenham en ouverture de la 12ème journée de Première League et ce match s’annonçait crucial pour les deux équipes. En effet, Arsenal se présentait avec son pire départ en Premier League depuis 30 ans et Tottenham restait sur deux défaites face à Manchester City et Wigan. Le duel entre les rivaux du nord de Londres sentait la poudre car sur les cinq dernières pas moins de 30 buts ont été inscrit ! Notons aussi la présence dans les tribunes de l’Emirates Stadium de Thierry Henry, Jens Lehmann et Sol Campbell.

Le début de match est engagé mais ce sont les Spurs qui se montrèrent dangereux les premiers. Sur une erreur de placement de Per Mertesacker qui laisse Jermaine Defoe seul dans son dos. Celui-ci frappe mais voit son ballon détourné par Szczesny mais Emmanuel Adebayor a bien suivi et, comme au mois de février, est décisif en marquant un but (10′). 7 minutes plus tard, le Togolais se distinguera de nouveau en étant l’auteur d’un très vilain tacle sur Santi Cazorla et qui lui vaudra un carton rouge. Arsenal profita de l’infériorité numérique de ses rivaux pour réagir et à la 23′, c’est The Big Fucking German, Per Mertesacker qui inscrit son premier but avec Arsenal pour permettre aux Gunners de revenir à un but partout ! 41ème minute, la domination d’Arsenal se concrétise par Lukas Podolski qui profite de la confusion dans la surface pour voir sa frappe détournée par William Gallas finir au fond des filets d’un Hugo Lloris pris à contre-pied. A peine deux minutes plus tard, le gardien français est encore obligé de s’incliner face à Olivier Giroud qui conclu une action fantastique de Santi Cazorla. C’est sur le score mérité de 3 buts à 1 que les Gunners retournent aux vestiaires. Au retour, André Villas Boas opère à deux changements en faisant entrer Clint Dempsey à la place de Naugton et Dawson à la place de Kyle Walker. Arsenal domine toujours les débats et à la 59ème minute, à la suite d’une action d’école, les Gunners ajoutent un quatrième but. Olivier Giroud dévia le ballon pour Theo Walcott qui lança Lukas Podolski en profondeur et ce dernier centra au second poteau pour un Santi Cazorla esseulé. Une action à montrer dans toutes les écoles de football ! Dix minutes plus tard, sur une belle action personnelle, Gareth Bale en profite pour réduire la marque et revenir à 4-2. Et comme en février, Theo Walcott a inscrit le dernier but des Gunners à la 90ème grâce à un excellent travail d’Alex Oxlade-Chamberlain rentré cinq minutes plus tôt.

Comme en février, le derby du nord de Londres est arrivé à un moment où Arsenal était en difficiluté et comme en février, les Gunners ont fait passer un sale quart d’heure à des Spurs à la peine eux aussi. Bien que faciliter par l’exclusion d’Emmanuel Adebayor, les joueurs d’Arsenal tiennent probablement leur match référence qui va leur permettre de se rassurer et de lancer enfin leur saison. Avec un Santi Cazorla retrouvé, un Jack Wilshere qui monte en puissance et un Theo Walcott toujours aussi décisif, Arsenal s’est offert le scalp de son rival sur le même score que la saison passée (5-2 à l’Emirates Stadium). Espérons que les hommes d’Arsène Wenger en profiteront pour réaliser la même série que la saison passée et recoller au classement. A noter aussi qu’en deux rencontres face à Arsenal, André Villas-Boas est reparti à chaque fois avec 5 buts dans la sacoche !

Feuille de match

Arsenal 5-2 Tottenham à Emirates Stadium (affluence : 60,111)

Buts : Mertesacker (24e), Podolski (42e), Giroud (45e), Cazorla (60e), Walcott (90e+1) pour Arsenal ; Adebayor (10e), Bale (71e) pour Tottenham

Avertissements : Podolski (80e) pour Arsenal ; Lennon (45e), Sandro (66e) pour Tottenham

Exclusion : Adebayor (17e) pour Tottenham

Arsenal : Szczesny – Sagna, Mertesacker, Koscielny, Vermaelen (cap.) – Arteta, Wilshere (Ramsey, 71e), Cazorla – Walcott, Giroud (Oxlade-Chamberlain, 86e), Podolski (André Santos, 80e). Entr : A.Wenger

Tottenham : LLoris – Walker (Dawson, 46e), Gallas, Vertonghen, Naughton (Dempsey, 46e)– Huddlestone (Carroll, 72e), Sandro, Lennon, Bale – Defoe, Adebayor. Entr : A. Villas-Boas

Chiffres du match

Possession : Arsenal 66% – 34% Tottenham
Tirs (tirs cadrés) : Arsenal 13 (7) – 8 (3) Tottenham
Hors-jeux : Arsenal 4 – 2 Tottenham
Fautes : Arsenal 13 – 13 Tottenham
Corners : Arsenal 6 – 6 Tottenham
Passes réussies : Arsenal 88% – 77% Tottenham
Duels aériens gagnés : Arsenal 75% – 25% Tottenham
Arrêts : Arsenal 3 – 3 Tottenham

Notes d’AFC

Szczesny ( 5 ) : Peu inspiré sur la première frappe de Defoe, il a commis une faute de main qui a permis au Spurs d’ouvrir le score. A noté une bonne relance pour le 4e but. C’est un retour de blessure assez tranquille mine de rien.

Sagna ( 7 ) : Solide défensivement, il a laissé peu d’occasions à Bale. De plus, son apport offensif et sa complémentarité avec Walcott nous prouvent qu’il est bien de retour. 

Mertesacker ( 7,5 ) : A la peine en début de match, et coupable sur l’ouverture du score suite à une erreur de placement. Il s’est ensuite rattrapé en égalisant dans un premier temps, puis en étant impérial dans les duels.

Koscielny ( 7 ) : Le français retrouve peu à peu son niveau de la saison passée. Intraitable dans les duels, il a été l’auteur de bonnes relances, et s’est porté vite vers l’avant. Le sérial tacleur semble bien être de retour !

Vermaelen ( 6,5 ) : A un poste qui n’est pas le sien, il est resté en place défensivement. Un bon match néanmoins en comparaison de ses dernières prestations.

Arteta ( 7 ) : Il a su poser le jeu, en restant calme tout au long du match. Le fait de rester en place lorsque Wilshere monte apportent un équilibre important à l’équipe.

Wilshere ( 7,5 ) : Le seul a avoir mis l’intensité nécessaire dés le début du match. Il sait ce que représente un match de ce genre et ça se voit. Un excellent apport défensif et offensif tout au long de la partie. Remplacé en deuxième mi-temps par Ramsey.

Cazorla ( 8,5 ) : L’un des meilleurs aujourd’hui. Auteur d’une passe décisive et d’un but. Il retrouve son niveau des premiers matchs. Dribbles, passes, frappes, ce joueur sait tout faire ! Il s’est même offert quelques jolis gestes techniques pour ridiculiser ses adversaires du jour.

Walcott ( 8,5 ) : Décidemment LE joueur de ce mois de novembre pour le moment. Décisif (une passe décisive et un but), plein d’envie, et surtout judicieux dans ses choix, ce serait terrible de ne pas réussir à faire prolonger un joueur comme ça …

Podolski ( 8 ) : L’allemand prend ses marques dans cette équipe, et s’implique d’avantages dans les tâches défensives. Auteur lui aussi d’une passe décisive et d’un but, il commence à rassurer les fans qui se demandait où était le crack allemand tant attendu. (Remplacé par Santos) 

Giroud ( 8 ) : « Giroud lalala Girouuuud » pouvait-on entendre des tribunes de l’Emirates. C’est entièrement justifié tant le français semble intraitable en ce moment. Auteur de 4 buts lors de ses 3 dernières sorties avec les Gunners, il a rendu une copie parfaite aujourd’hui, en ayant marqué un but et été présent toute la rencontre. Sans 2 arrêts de Lloris il aurait pu corser l’addition. (Remplacé par Oxlade-Chamberlain en fin de match.)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s