Focus on Jon Toral

Par défaut

Il semble être naturel de penser qu’on a enfin trouvé un joueur qui peut légitimement souffrir de la comparaison avec notre Cesc Fabregas. Vista exceptionnelle, jeu de passe réglé comme du papier à musique, ainsi qu’une intelligence de jeu combinée à un sens du placement remarquable nous font voir en lui la relève de notre numéro 4 de légende.

A l’image d’un Fabregas, Jon a signé, en compagnie d’un autre joueur issu de la Masia : Hector Bellerin, un contrat « longue durée » au cours de l’été dernier.

Il a tout de suite réagi en justifiant son choix de carrière : « J’ai vu le transfert de Cesc Fabregas à Arsenal et pour moi c’était très clair si je voulais passer un cap en tant que joueur, l’Angleterre correspondait au mieux à mes attentes. »

Il est par ailleurs extrêmement lié avec son compère catalan, Hector Bellerin, et leur complicité sur le terrain en est l’expression la plus pure. Symbole de cette osmose entre les 2 joueurs : c’est sur un centre-caviar d’Hector que Jon a inscrit son premier but avec les 18 ans contre Portsmouth (il marquera au final trois buts et fera quatre passes décisives en onze matches avec les U18).

Cependant il n’a pas encore réussi à totalement convaincre le coach de la Réserve puisque Neil Banfeild ne l’a utilisé qu’à deux reprises.

Jon possède la double nationalité hispano-anglaise (issu d’une mère anglaise mais né sur le territoire espagnol) il a cependant décidé de continuer de jouer pour la Roja.

Du haut de ses 17 ans, Jon Toral ne semble pas impressionné par le fait de côtoyer les joueurs de l’équipe première au quotidien, au contraire, il avoue même : « J’ai bien joué avec les U18 ou même participé à certains matches et entraînements avec la Réserve qui a été jusqu’alors une de mes plus belles expériences, plus précisément le fait de jouer avec certains joueurs du groupe pro.»

Bientôt dans le groupe pro ?

70 %. C’est en effet la probabilité pour que Jon Toral rejoigne le groupe pro d’ici quelques années, car ce n’est certainement pas à 17 ans qu’Arsène Wenger va faire appel à ses talents.

Cependant rien ne semble arrêter le catalan qui réalisé une excellente première saison et ses prestations allant crescendo, qui sait, peut-être sera-t-il prêté d’ici 2/3 saisons et fera son apparition au bout de la quatrième ?

En tout cas il fait partie des bons joueurs en devenir de l’Académie et on lui souhaite le meilleur !

Voici un petit florilège de la saison de Jon :

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s