Interview de Chuba Akpom

Par défaut

Reuben Lewis (RL), journaliste spécialisé et très intéressé par les jeunes joueurs d’Arsenal, est partit à la rencontre de Chuba Akpom (CA), une petite merveille de 16 ans d’Arsène Wenger.

RL : Quel a été votre itinéraire à Arsenal ?

CA : J’ai été repéré à l’âge de 6 ans lors d’un match de ligue le dimanche, et depuis, je suis ici.

RL : Comment vous êtes-vous adapté au rythme de l’académie d’Arsenal par rapport à la Sunday League ?

CA: Au début, c’était dur, c’est évident. Mais je me suis habitué aux habitudes de l’académie.

RL: Ce que j’ai retenu de la Sunday League est surtout le fait que si vous étiez grand, physique et agressif, vous pourriez obtenir un bon poste dans une très bonne équipe. Il doit y avoir une énorme différence entre ceci et ce qui est attendu de vous à Arsenal ?

CA: Oui, quand vous jouez Sunday League, c’est plus physique et agressif. Tout le monde est très technique ici, alors un temps d’adaptions est nécessaire.

RL: Les installations d’Arsenal doivent être incroyables. Je suis sûr que beaucoup de lecteurs voudraient en entendre parler, alors allez-y !!!

CA: Shenley (le centre d’entrainements d’Arsenal) De chouettes vestiaires, de grands terrains, tout est vraiment bien !

RL: Pouvez-vous décrire une journée-type de votre formation.

CA: Session de formation Gym, douche déjeuner, le train à nous, puis rentrer à la maison.

RL: Quels sont vos entraineurs préférés ?

CA:  Ils sont tous de bons entraineurs expérimentés, ils savent ce qu’ils font et sont toujours là pour vous aider.

RL: A quel point, l’accent sur l’aspect psychologique du jeu est mis à contribution par le personnel d’entrainements ?

CA: La formation est à temps plein tous les jours, donc vous devez être fort mentalement. C’est un jeu d’homme et vous devez être prêt à coup sûr.

 RL: Vous avez été appelé pour jouer en équipe nationale des 18 ans anglaise, ce qui a pu vous donnez un avant-goût du football international, ça a dû être très impressionnant !

CA: Oui, c’était super. Mon premier match contre la Slovénie. J’ai joué toute la rencontre, et cela à fini par un 0-0. J’ai chanté l’hymne national ! Je me sentais privilégié, et ce fut une expérience formidable que de représenter mon pays.

RL: Quelle importance Arsenal mise sur l’éducation des jeunes joueurs ?

CA: Un peu, vous devez aller au collège, où tous les aspects de l’éducation nous apprennent.

RL: C’est bon à entendre car il est bon de se reposer sur une éducation sûre.

CA: Oui, quand il a le temps, il regarde nos sessions de formation.

RL: En avant, ça a dû être incroyable de voir débouler Henry  à Sherley non ? Comment était l’entrevue ?

CA: Je n’ai jamais joué avec Henry, je l’ai juste regardé. Nous avons eu plusieurs conversations et je suis devenu assez copain avec lui…

RL: Quels joueurs professionnel(s) est votre plus grande inspiration ?

Ca: Ronaldo (Brésil). Peut-être que Zidane aussi.

RL: Alban Bunjaku a récemment déménagé à Séville, comment était-ce de jouer avec ce joueur ? Il est un joueur fantastique non ?

CA: Il est techniquement un cran au dessus de tout le monde, il a une touche de balle étonnante. Très bonne capacité de dribbles, une grande sensibilité, Une grande habileté aux tirs de loin.

RL: Est-ce que les joueurs de l’équipe première passent du temps avec vous pour vous apprendre des choses ?

CA: Pas vraiment, quand on parle c’est seulement de brèves conversations.

RL: De qui aimeriez vous parler parmi vos coéquipiers les plus talentueux ?

CA: Kris Olsson- J’adore la façon dont il joue. Fonctionne dans la position n°10 derrière moi, Une vision parfaite et une grande technique sont pratique pour jouer avec Bunjaku.

RL: Vous avez joué pour Arsenal en équipe U18 alors que vous n’êtes âgé que de 15 ans. Avez-vous trouvé cela physiquement exigeant ?

CA: J’ai été important, dès le début, ce qui facilite pas mal l’adaptation, mais c’est difficile de jouer contre des 18/19 ans.

RL: Quelle est la meilleure équipe contre qui vous avez joué ?

CA: Le meilleur club que j’ai eu en face est probablement Chelsea. Pour l’Angleterre, l’Espagne était la meilleur équipe contre qui j’ai joué- nous avons perdu 4-0.

RL: A l’Ajax, l’habitude académique est de mettre des joueurs à des postes différents sur tout le terrain afin qu’ils apprécient eux-mêmes les différents rôles. Les entraineurs d’Arsenal ne font jamais quelque chose de semblable ?

CA: Si, vous devez être polyvalent. Dans la formation où vous explique qu’il faut faire preuve de polyvalence et  être prêt à jouer dans différentes positions.

RL: Dans quel club as-tu grandi ?

CA: Arsenal !

RL: Quelles sont vos forces ?

CA: Le dribble, buteur et je suis très direct aussi.

RL: Quelles sont vos meilleurs positions ?

CA: Je suis un n°9 que j’affectionne particulièrement mais je peux aussi jouer comme un n°10 derrière l’attaquant.

RL: Qui sont Jon Toral et Hector Bellerin, les deux garçons « Ex-Barça », en tant que joueurs ? Sont-ils techniquement supérieur ?

CA: Ils sont superbes, techniquement, un peu comme toute l’équipe.

RL: Enfin, Alban Bunjaku a rejoint Séville, Ben Glasgow est allé à Stoke, Rhys Murphy a rejoint le club néerlandais de Telstar et Jeffrey Monakana a rejoint Preston North End. Où sentez-vous votre avenir ?

CA: A Arsenal

RL: Bonne réponse !

Merci pour la lecture et j’espère que plusieurs entrevues avec plus de stars montantes suivra. Un grand merci à Chuba d’avoir accepté de le faire.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s