Compte rendu du match de Capital One Cup, Arsenal – Coventry (20h45)

Par défaut

Jeu, set et match.

Ce match marquait l’entrée dans la compétition d’Arsenal. Arsenal se présentait face à Coventry à l’Emirates Stadium avec une équipe rajeunie, composée de Martinez, Angha, Yennaris, Eisfeld, Gnabry ou encore Miquel. Arsène Wenger a profité de ce match pour titulariser Olivier Giroud en manque de confiance et de faire jouer les joueurs peu ou pas utilisé depuis le début de la saison (Santos, Walcott, Arshavin, Coquelin, Djourou, Chamakh).  Après une première mi-temps assez décousue de la part des Gunners où ils ont tout de même pris l’avantage par le premier but sous ses nouvelles couleurs  d’Olivier Giroud à la 39ème minute. Au retour des vestiaires,  Arsenal a pris le dessus sur son adversaire du soir qui commençait à montrer des signes de fatigue. Arshavin réussit à provoquer un pénalty, que Giroud se chargea de tirer, mais le gardien adverse, visiblement inspiré, arrêta la tentative du français. A la 57ème minute, Alex Oxlade-Chamberlain à crucifier le portier de Coventry  d’une frappe des 25m sous la barre transversale. Ce fut le début  de la correction. Arshavin aggrava le score en recevant une passe de Giroud au point de pénalty, Walcott en ajouta un quatrième à la 74′, quasiment le même que son second but face à Tottenham la saison passée. Sous l’impulsion de Callum, Coventry réussit à réduire le score à la 79′ mais la réaction fut immédiate de la part d’Arsenal qui en ajouta un cinquième grâce à Ignasi Miquel (80′) et un sixième et dernier par Walcott à la 90′. Ce match a vu aussi le retour d’Emmanuel Frimpong qui est entré à la 74′ à la place de Francis Coquelin.

Fiche technique

Arbitre : Michael Jones

affluence : 58 351

Buts : Giroud (39′), Chamberlain (57′), Arshavin (64′), Walcott (74′, 90′), Miquel (80′) / Boule (79′).

Arsenal : Martinez – Miquel, Djourou (c), Angha, Snatos – Yennaris, Coquelin (Frimpong 74′), Oxlade-Chamberlain (Gnabry 72′), Arshavin – Giroud (Chamakh 73′), Walcott.

Coventry : Murphy – Clarke, Wood, Reckord, Brown – Baker, McSheffrey, Barton, Moussa (Fleck 60′) – Bailey, Eliott (Billes 70′).

Homme du match : Arshavin. Le lutin russe, auteur d’un but et de deux passes décisives, a montré pourquoi il fallait encore lui faire confiance. Wenger l’ayant replacé derrière Giroud, il a pu exprimé tout son talent et sa créativité car il n’a pas eu à faire les mêmes efforts  de replacement défensif qu’exige le poste d’ailier.

On a aimé…

… Le premier but d’Olivier Giroud avec Arsenal, il aurait même pu en ajouté un deuxième si  Murphy, le gardien de Coventry n’avait pas arrêté sa tentative.

… Le retour de Frimpong, 7 mois après sa blessure aux ligaments du genou. Il est entré à la 74′ à la place de Coquelin.

… La constance offensive des Gunners qui, en deux matches à domicile, ont inscrit 12 buts.

On n’a pas aimé…

… Le pénalty manqué par Olivier Giroud.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s