Avant-match Stoke City – Arsenal

Par défaut

Avant-match Stoke City (9e, 1 pt) – Arsenal (10e, 1 pt) au Britannia Stadium (28 384 places), 2e journée de Premier League 25 aout

Arsenal pour une première victoire

Pour la suite de la deuxième journée de Premier League, un déplacement périlleux attend les Gunners sur la pelouse du Britannia Stadium demain contre Stoke City (coup d’envoi à 14h30 heure française, en direct commenté sur notre page). Une semaine s’est écoulé depuis les départs de Robin van Persie (Man. United) et Alexandre Song (Barcelone) mais l’équipe d’Arsène Wenger paraît toujours aussi déterminé à l’idée de faire une grande saison. La prestation collective contre Sunderland samedi dernier a laissé entrevoir de belles promesses collectives et individuelles (début réussi pour Cazorla, déjà impressionnant au milieu) qu’il faudra confirmer dimanche en début d’après-midi. Après le calamiteux départ de la saison passée et même si les enseignements qu’on retient après trois journées sont rendus obsolètes trente-cinq journées plus tard, Arsenal serait bien inspiré de l’emporter à Stoke pour lancer une dynamique et commencer à prendre l’habitude de ne pas laisser ses rivaux s’éloigner trop vite et trop loin (Chelsea compte déjà 5 pts d’avance avec un match d’avance). Pour ce faire, Arsène Wenger pourra compter sur ses recrues, qui ont toutes joué contre Sunderland, et qui seront un peu mieux physiquement avec une semaine d’entraînement supplémentaire dans les jambes. Absent lors de la première journée pour cause de blessures au mollet, AOC a fait son retour à l’entraînement vendredi et AW a fait savoir qu’il pourra être dans le groupe. Mais attention aux Potters qui ne sont pas ce qu’on pourrait appeler des bêtes noires mais c’est comme si. L’équipe de Stoke qui se dressera devant les Gunners dans son jardin du Britannia Stadium n’a en effet plus perdu depuis deux ans contre Arsenal sur ses terres et son style de jeu locale s’amuse beaucoup à perturber le jeu léché de la formation londonienne et que dire des coups de pieds arrêtés… Avec un joueur comme Peter Crouch, Stoke City est le maître dans les airs en atteste cette statistique révélatrice : six des neufs buts des Potters contre l’équipe londonienne ont été inscrits sur coups de pied arrêtés. La tache sera d’autant plus ardue que les Gunners vont maintenant devoir apprendre à marquer sans Van Persie et Song, acteurs dans 47 des 74 buts en Championship la saison passée. Une victoire demain permettrait de tourner définitivement la page avec un passé pas si vieux que cela mais déjà encombrant.

Un homme dans le match

Stoke City : Peter Crouch (1 match joué, 90 minutes de temps de jeu)
Lorsqu’on parle de l’effectif de Tony Pullis et qu’on fait un zoom sur les joueurs clés, le nom de l’ancien Red et Spur est toujours celui qui nous vient en tête en premier. Arrivé l’année dernière à Stoke-on-Trent pour £10 millions, l’adepte de la danse du robot s’est imposé assez logiquement dans l’équipe de Tony Pullis (10 buts et 5 assists). Il faut dire que la taille du bonhomme (202 centimètres) se marie parfaitement avec le jeu direct et aérien des promus 2008 et que l’attaquant international a su se montrer présent lors des gros matches (buteur contre United et City, double-buteur contre Arsenal) et demeure un poison permanent par sa présence athlétique qui pèse sur les défenses lors des coups de pied arrêtés. Il sera l’homme à surveiller pour Mertesacker !

Arsenal : Olivier Giroud (1 match joué, 27 minutes de temps de jeu)
A la base, il ne devait pas jouer à l’Emirates (préparation en retard + match international le mercredi d’avant avec l’Equipe de France) mais Arsène Wenger a quand même consenti à lui donner du temps. Le meilleur buteur 2012 de Ligue 1 en a profité pour connaître ses premières émotions anglaises et aurait pu fêter ce baptême de la meilleure des façons si son pied droit ne lui avait pas fait défaut face à Mignolet. Même si sa titularisation n’est pas du tout acquise pour demain, Olivier a les qualités pour sortir le grand jeu. Il a justement été recruté pour ses talents de buteur, de remiseur mais aussi pour son physique et son amour des duels. A Stoke, il va être servi par le football anglais profond et c’est exactement le genre de matches qui nous donnera des indications sur la faculté de l’ancien Montpelliérain à s’imposer en Angleterre. Bien sûr, il est encore trop tôt pour porté un avis définitif sur le niveau de ses prestations à venir pour Arsenal mais une chose est sûr, Giroud n’a pas de temps à perdre et il serait bien inspiré de participer à une victoire autant importante pour la confiance que pour la forme demain.

Stoke City :
Incertains : Pennant (cuisse)
Infirmerie : Aucun
Suspendu : Whitehead (un match)
Forme : N
Dossier disciplinaire : 4 jaunes, 1 rouge
Meilleur buteur : Kightly (1)

Arsenal :
Incertains : Szczesny (côte)
Infirmerie : Koscielny (mollet), Rosicky (talon d’achille), Sagna (péroné), Frimpong genou), Wilshere (pied)
Suspendus : aucun
Forme : N
Dossier disciplinaire : Aucun carton jaune, Aucun carton rouge
Meilleurs buteurs : aucun

Les clés du match

La dernière victoire d’Arsenal à Stoke-on-Trent remonte au 27 février 2010 (3-1). Les buteurs s’appelaient Bendtner, Fabregas et Vermaelen. Du XI de départ du soir, seuls Vermaelen, Sagna et Ramsey sont encore au club mais le nouveau capitaine du club est le seul assuré d’être titulaire demain tout comme Walcott qui était remplaçant.

Face à Arsenal chez lui en Championship, Stoke City mène aux points (2 victoires, 1 nul, 1 défaite). A l’inverse, c’est Arsenal qui en impose à domicile (4 victoires).

Stoke n’a plus perdu au Britannia depuis sept rencontres (3V, 4N) mais reste sur trois nuls d’affilées dont le premier de la série fut celui contre Arsenal.

En 95 matches toutes compétitions confondues entre les deux équipes, Arsenal l’a emporté à 50 reprises.

Stoke a conclu ses cinq derniers matches (amicaux inclus) par le score de 1-1.

Arsenal n’a gagné qu’un seul de ses six derniers matches de Premier League.

C’est la deuxième fois de suite qu’Arsenal commence le championnat par un nul sans but. La saison passée, Newcastle s’était déjà dressé devant les Gunners.

Peter Crouch a marqué 7 buts contre Arsenal dans sa carrière, sa deuxième équipe préférée après Blackburn (8). L’Anglais a marqué contre Arsenal à l’aller comme au retour en 2011/2012.

L’arbitre de la rencontre sera Lee Mason.

Affrontements entre les deux équipes en 2011/2012
9e journée : Arsenal 3-1 Stoke (Gervinho 27e, van Persie 73e, 82e ; Crouch 34e)
36e journée : Stoke 1-1 Arsenal (Crouch 9e ; van Persie 15e)

#Yannick.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s